•  

    Compte rendu de la réunion du Réseau d'entraide

    Mercredi 15 septembre 2010

     

    PrésentEs :

     

    Stéphane, Éva, Isabelle, Twiggy, Julie, Philippe, Florence

     

    Baby-sitter Chloé : merci Chloé.

     

    Ordre du jour :

    • Où en sont les formations, quelles sont-elles, que coûtent-elles ?

    • Proposition de réflexion autour de la possibilité d'aller faire des saisons pour gagner des sous et de laisser ses enfants aux copines et copains du réseau.

    • Mise en place de la Triade et de son fonctionnement.

     

    Réseau d 'entraide

     

    I Les projets

     

    1. Florence :

    • formation « bureautique et informatique » au GRETA. Ce serait gratuit puisque proposé par Pôle-Emploi. Est ce intéressant de faire cela avant la création du poste ou le faire pendant le contrat. Se renseigner.

    • Perfectionnement en Anglais aussi au GRETA.

    • Permis de chasse

    Réseau d 'entraide

    2. Éva

      • BAFA classique avec approfondissement sur la sensibilisation à l'environnement au Viel Audon, au printemps prochain

    Coût: 800€. Elle se renseigne auprès de Pôle Emploi et de la CAF pour se faire prendre en charge en partie

      • Pass jardin est l'association dans laquelle Rosine (des Jardins de Craux) a fait sa formation. Renseignement à prendre sur cette formation qui se déroule à Lyon.

      • Permis de chasse

        • Frais connexes de type : carburant pour venir très souvent à la Clémenterie, pour aller au Viel Audon, à Lyon pour la formation « Pass Jardin » si cela se fait.

     

    3. Twiggy

    • Formation de boulangerie à partir de novembre

    • Rénovation du four à pain et de la boulangerie de la Clémenterie : pour cela, on peut sans doute faire appel à « Déclic jeune » auprès de la Fondation de France

    • frais connexes à la formation : finir le permis de conduire (prise en charge par Du pain et des Roses)

    • Aimerait faire un mini stage d'encadrement du public, peut-être bien le BAFA simple ?

    • Permis de chasse

    Réseau d 'entraide


    4. Philippe

    A fini sa formation au Pradel, ça lui suffit....Mais la future SCOP l'intéresse dans son projet. Ses projets : un poulailler à la Clèm', des terres à Pont de Labeaume pour compléter les productions de la Clèm'. Réhabilitation d'un rucher.

    • Permis de conduire à terminer

    • Permis de chasse

     

    5. Isabelle

     

    Ne veut plus s'engager sur un master à Avignon : trop lourd, trop langue de bois.

    La formation à Lussas l'intéresse mais est impossible : elle coûte 3000€ (250€ par mois)

    Son projet est de continuer le verger conservatoire à la Clémenterie. D'en organiser les soins et la mise en scène et s'atteler, avec Julie et Stéphane à cette possibilité de nouveau verger en vue de produire du jus de pomme.

     

    Formations et mini-stages :

    • Comptabilité/fiscalité pour les SCOOP (Société coopérative de production*) à Lyon qui propose plus ou moins une formation sur les comptes annuels. Les deux journées de formations coûtent 190 €+ 130€ plus les frai de déplacement.

    • Le Champ des Arbres propose des formations aux soins aux arbres des vergers : taille, phytothérapie, prévention etc.

      C'est à Manosque.

     

    6. Stéphane a un projet déjà entamé dans la Creuse qu'il veut mener à bien pour l'année prochaine : monter un snack végétarien et mettre en place un camion/labo de transformation/vente avec lequel il irait vendre ses productions sur les foires et les festivals en saison. L'imbrication avec les projets du réseau d'entraide concerne la production d'une partie des légumes en Ardèche, et l'association avec d'autres membres du réseau comme Twiggy par exemple. Il a très envie aussi de s'atteler au projet de verger productif en dehors de la Clémenterie

     

    Réseau d 'entraide

     

     

    *Une société coopérative de production (SCOP, originellement société coopérative ouvrière de production) est, en droit français, une société commerciale, société anonyme ou société à responsabilité limitée. Son originalité tient dans le fait que les salariés-coopérateurs sont associés majoritaires de l'entreprise dont ils détiennent au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote.

     

    II Les Triades

     

    Le concept : nous sommes un certain nombre de personne, aucune d'entre nous n'a envie de se professionnaliser pour accompagner les autres et les aider à avancer. En effet, il est souvent important d'avoir des vis-à-vis qui permette de faire le tri des informations et des décisions à prendre et qui poussent aussi à se remettre en route lorsqu'on a un petit découragement.

    Donc l'idée est de s'entraider mutuellement en adoptant ce rôle pour les autres. Il y aurait deux personnes qui « suivraient » une autre. Comme nous sommes tous et toutes en relation dans nos projets, les « accompagnantEs » sont aussi intéressées à ce que le projet des autres voient le jour et que la personne qui le met en place soit heureux/se de le faire.

     

    Les première triades sont celles-ci :

     

    Twiggy

    Stéphane

    Éva

    Stéphane

    Twiggy

    Flo

    Isabelle

    Stéphane

    Julie

    Julie

    Twiggy

    Philippe

    Philippe

    Isabelle

    Stéphane

    Flo 

    Éva

    Isabelle

    Éva

    Julie

    Twiggy

     

    Fonctionnement de ces Triades :

    Il est important que les triades se voient régulièrement et que le retour en grand groupe se produise environ une fois par mois, voire plus si besoin.

     


    votre commentaire
  • Étaient présentes : Mona, Flo, Manu, Cathy, Monique, Isa

    Ordre du jour :

    Subvention « égalité hommes/ femmes »

    Groupement d'achat

    Localou

    Brocante & magasin gratuit

    Évènements

     

    Subvention « égalité hommes/femmes »

    Une subvention avait été accordée dans le cadre de «Égalité hommes/femmes » cette année, elle était allouée aux projets de mise en place de réseaux d'entraide (du Pain et des Roses) et de développement d'activités dédiés plus spécifiquement aux femmes, mais pas uniquement. Le montant de cette subvention est de 12000€, la somme est à dépenser dans les deux ans après l'accord. Cette année une nouvelle subvention va être présentée dans ce même cadre.

    Les activités qui doivent être développées dans ce cadre sont toujours en cours de réalisation, la formation pour Twiggy, le contrat pour Eva sur la Clémenterie, le poste de Flo. Il faut aussi réaffecter les budgets initiaux afin qu'ils correspondent plus précisément à nos projets et nos possibilités. Des dépenses liées aux différentes activités peuvent être prises en compte dans le budget, il faut penser à conserver les notes de frais ou factures (essence, babysitting…). Une note de frais kilométrique sera établie afin de faciliter le calcul. En point positif, le rapport d'activité et les différents bilans élaborés au cours de l'année ont reçu l'approbation de la Région.

    La réponse au nouvel appel à projet doit être rendu le 6 octobre. Isabelle se propose de le rédiger, Monique et Mona lui apporteront leur aide pour le suivi et le fond. Le Localou peut s'insérer dans ce cadre, nous pouvons y développer un lieu d'accueil et de rencontre, le loyer pourrait donc faire partie du budget. Il nous faut trouver un local pérenne à Jaujac et mettre plus en avant les activités proposées au Localou : affichage au syndicat d'initiative, à l'école, dans les bars …

    3 réunions sont prévues (mercredi 22, mercredi 29 septembre).

    1ère réunion :

    • Que propose-t-on dans l'appel à projet

    • Répartition du budget

    2e réunion :

    • Retour sur le premier jet rédactionnel et le budget prévisionnel

    3e réunion :

    • Retour sur l'avis que donnera la Région après réception du projet

    Groupement d'achat

    Pour l'instant, nous n'avons pas suffisamment de commandes pour profiter du transport gratuit, minimum 400 kg. Flo attend encore quelques réponses, elle se charge de relancer les personnes, la date limite est reportée au samedi 25 septembre. Flo enverra une synthèse des commandes cette semaine. Le cas échéant, nous irons chercher les produits directement à Joyeuse. Le carnet d'adresse est à mettre à jour. Il faudrait faire connaître notre structure à Prades et Thuyets, des réunions publiques, affichage, brocantes...

    Il a été proposé d'utiliser un tableur Excel sous Windows pour éviter les problèmes présents et Flo aidera les mamies ou non équipés ordi à remplir leur commande au local quand il est ouvert sur son portable (Julie doit l'acheter), Mona l'aidera à faire un tableau qui récapitulera toute la commande.

    Pour l'instant une seule personne a demandé à profiter de la mensualisation.

    Localou

    Isa se charge de faire un courrier pour une demande officielle de rendez-vous avec la Mairie et le PNR dans le but d'obtenir un nouveau local. Le courrier sera adressé après les élections municipales et l'arrivée du nouveau maire (mairesse?).

    Brocante & magasin gratuit

    Catherine et Flo ont encaissé 140€ lors de la dernière brocante, journée fort sympathique mais très éprouvante. Il est impératif que se soient des personnes différentes qui prennent en charge les brocantes. Ne pas oublier de s'inscrire, Flo a les dates et les lieux des prochains vide-grenier. Il manque des plaquettes de présentation de l'association du Pain et des Roses, et du Groupement d'achat. Elles devront être confectionnées pour la prochaine brocante qui aura lieu à Prades dans 15 jours, dimanche 3 octobre. Twiggy et Eva se sont portées candidates pour s'y rendre.

    Évènements

    Isa propose deux réunions publiques sur le thème « situation économique, quelles solidarités ? » afin de promouvoir le GHA et l'association, montrer leur ancrage dans la réalité. Ces réunions pourront être faites dans le cadre des séances de projection de films documentaires. Julie et Mona ont avancé sur la question et se revoient mercredi pour proposer des films issus de la cinéthèque du CNC.

    Nous proposons de participer à la Castagnade qui aura lieu à Jaujac le 17 octobre. Les personnes à contacter sont Liautiey Gislain ou Patricia.

    Il faut faire des beaux panneaux bien résistants pour l'occasion, un atelier en vue. Nous devons être au moins 10 pour le stand, sur la journée.

    Prochaine réunion ?

     

    Mona, faiseuse de compte-rendu


    votre commentaire
  • Réunion mensuelle Localou/groupement d'HA au Localou le 14 septembre 2010
    à 19 heures
    
    Ordre du jour:
    
    - Retour sur la discussion de la dernière réunion en première partie si
    souhaité 

     - Retour sur les points abordés la dernière fois:
    • Comment ont fonctionné les groupes de travail, manque-t-il encore des gens?

    Ateliers:Fixer les dates et heures des ateliers, qui organise et centralise les infos? 

    Magasin gratuit:

    - aménagement de l'information: qui, quand, que reste-t-il à faire?

    - déstockage: qui, quand?

              Groupement d'HA

    - équipement informatique: on en est où, qu'est-ce qu'il reste à faire? Ca coûte combien? On a encore des sous?

    - frais de Flo

    - dernier cara pour la commande du 15 septembre. Dates des grosses commandes à fixer tous les trois mois de manière fixe.

    - Mise de fond: fondation Raoul Follereau?

    Le Localou :

    -Nouveau Local, quelles actions, qui les met en route?

     

    Groupe de travail "événement: propositions à mettre en route


    • Com: article au Daubé, et bulletin d'info qui doit être prêt en octobre avec des articles sur les activités du localou et groupement d'HA...besoin de photos!!!!!!Qui s'y colle, qui a du matos?


    •  la possibilité de faire une nouvelle demande de subvention "égalité homme-femme" est là.

    votre commentaire
  • Nous nous sommes retrouvés hier soir pour une 2ème réunion d'organisation du Groupement.

    Nous étions Monique, Manu, Twiggy, Thérèse, Flo, Brieuc et Sabine.

    Voici les 1ers éléments posés.

    D'abord, le Groupement est porté par l'association Du pain et des roses, ce qui a le mérite de lui donner un statut moral, ensuite d'avoir un compte en banque. Les logiques de ce groupement sont les suivantes : se regrouper pour acheter, à nombreux, tous les produits possibles, avec comme souci maximum que ces produits soient en bio et le plus local possible. Le regroupement permettant d'acheter moins cher, de se passer autant que possible des intermédiaires (les supermarchés, les intermédiaires bio en gros quand on ne peut faire autrement), d'avoir un autre rapport à la consommation (acheter moins régulièrement, prévoir, avoir des stocks, connaître d'où viennent les produits que l'on consomme, ...), réduire autant que possible les transports, emballages et autres nuisances de notre société de consommation.

    Pour participer au Groupement, une adhésion est nécessaire de 10€ (5€ d'adhésion à l'association + 5€ spécifique au Groupement).

     

    Il est également demandé aux personnes qui souhaitent y souscrire de verser 50€ d'acompte avant l'enregistrement d'une première commande, cela permettant d'amorcer les 1ères commandes.

    Pour des raisons pratiques, nous avons effectué une commande de PQ (fabriqué à Toulouse à partir de papier recyclé, 0,46 € le rouleau, très très bien, acheté à l'usine), de farine T90 (25 kg, fabriquée à Labastide à partir de céréales cultivées sur place, 1,10€/kg), de café zapatiste (3€ les 250 g.)

    La prochaine réunion a lieu mercredi 14, au nouveau local de Jaujac, à 20h.

    Pour ces commandes rapides, venez avec des récipients pour prendre de la farine, pour qui cela intéresse, on se la répartira ainsi pour cette 1ère fois, ce qui nous permettra de la goûter aussi, très bien, et donc avec les sous et adhésions aussi. très bien aussi.

    Sinon, chacun-e avait effectué des recherches sur certains produits. Je vous en donne un CR restreint, afin de vous inviter à venir aux prochaines réunions.

    - le sucre : prendre du brut non raffiné bio équitable, très bien.

    - l'huile d'olive : un moulin dans le Gard pourrait être assez bien (9,50€ le L.), mais n'est pas bio labellisé. On se renseigne encore.

    Voir de l'huile de Palestine. Loin mais proche-orient.

    - le sel : tout est pollué. C'est foutu. On a quand même bon espoir pour des étoiles de sel.

    - produits d'entretien : une entreprise, la bulle verte, basée à Malataverne, proche, bien, mais un peu chère (lessive 3,86€ le L.). On se renseigne sur un plan dans le Gard, ils sont très propres là-bas. Nous votons à l'unanimité pour acheter du savon de marseille sans paraben, en vrac. Nous cherchons désormais une savonnerie.

    - pâtes : pas encore assez clair. Euronat en fabrique à Peaugres, bien. Il y a aussi Celnat, à côté du Puy. Voir les prix + voir si on veut tous manger des Penne ?

    Des castéinoculteurs de Laboule, très bien, derrière chez nous, fabriquent des pâtes à la châtaigne très bonnes, si si. Pourrait être un complément sympa.

    - lait : Areilladou, un peu gros mais près aussi, fabrique du lait (1,025€/L. en bio demi-écrémé). Le lait de vache ne semble pas être tout à fait parfait, mais en même temps, certains en prennent bcp pour les enfants. Attention, palette à 396 L.

    L'idée est donc de commencer progressivement, commande par commande, auprès des producteurs et/ou usines qui nous plaisent. Oui oui. Qui veut se joindre se joint.

    Nous devrions effectuer d'autres commandes la semaine prochaine, huile, pâtes, lessive... et envisager une + grosse commande auprès d'un intermédiaire "cool" (bio-partage ou Base bio). Nous cherchons également dans le même temps les produits et producteurs de la vallée, région albenassienne, pour la suite (produits frais, légumes, fruits, ...).

     

    CR par Brieuc

     




    votre commentaire
  • C'est le 15 septembre dernier délai, que sera envoyée la commande à Bio-partage. Flo vous a envoyé un tableau des produits. Il faut mettre juste la quantité de produits que vous désirez dans la bonne colonne  et le prix s'affiche automatiquement: vive la technique!!!

    Vous avez ainsi le total de votre commande en bas à gauche qui s'affiche au fur et à mesure. Profitez-en pour faire vos chèques à l'avance.

    La demande de mise de fond qui doit permettre la mensualisation des gens qui le désirent, a été faite à la fondation Follereau qui doit répondre seulement la semaine prochaine. En bref, la mensualisation ne pourra pas encore être mise en route.

    Nous faisons donc appel à la solidarité entre les gens afin que celles et ceux qui ont de petits revenus puissent tout de même accéder à ces produits.

    De toute façon, la réunion mensuelle Localou/groupement d'HA aura lieu le 14 septembre à 19h. Ce sera le moment de donner vos commandes ou de demander encore un renseignement final.


    votre commentaire