• Le 22 juin dernier, nous nous sommes retrouvéEs chez Brieuc, notre trésorier, dans sa chouette baraque aux volets bleus (adossée à la colline) pour notre Assemblée Annuelle, reportée du mois de mai pur cause de manif anti-gaz de schiste.

     

    Ce qu'il s'en est dit, vous vous en doutez, n'est pas franchement transmissible en un article. Mais le compte-rendu sec et irréprochable a été mis en ligne sur le site http://reseaudentraide.eklablog.fr

    Mais en deux mots, nous nous sommes raconté les dernières nouvelles du réseau d'entraide, celles du Localou et du groupement d'achat.

     

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

    Le réseau d'entraide ou plutôt la plateforme de création d'activité

    est toujours en route avec ses 7 projets qui correspondent à 7 porteureuses de projets.

    En septembre dernier, nous avons initié une réunion toutes les deux semaines afin de faire le tour de tous nos besoins, de nos souhaits, de nos difficultés, qu'elles soient d'ordre pratique ou morale. Parce que pour monter un projet, de se propres mains et l'assumer, il faut souvent se sentir entouréE, voire épaulée. Et c'est bien ce que proposait de faire l'association en nmontant ce réseau d'entraide mutuelle.

    Ainsi, de réunion en réunion, les personnes ont pu affiner leur idée, l'étoffer et parfois, la transformer du tout au tout.

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

    De fil en aiguille, il s'est avéré que pour suivre notre souhait idéal d'autogestion, nous ne pouvions laisser quelques personnes, soi-disant plus compétentes ou plus disponibles, se charger d'aider les autres. Nous avons mis en place ce que nous avons appelé des triades. Il s'agissait de se mettre à deux pour aider unE troisième à accoucher de ses idées, donner de l'élan, bref l'accompagner.

    Ainsi, chaque personne était en charge d'autres personnes, quel que soit son niveau de compétence et de disponibilité. Le résultat attendu était une prise en charge plus grande de chacunE par soi-même et ses "aides" et surtout un niveau de conscience des mécanismes de mise en route ou de recherche de moyens plus grand car plus partagé.

    Ce qui n'était pas prévu au programme est arrivé ainsi......Les triades devaient se faire avec n'importe qui....sans idée de lien quelconque entre les projets. Et là, tout d'un coup.....tout le monde s'est mis à vouloir s'accompagner mutuellement selon les intérêts communs sur les projets.

    Évidemment!

    me direz-vous, mais ce fut si spontané que nous avons fini, au bout de 6 mois par devoir travailler non plus par personne/projet, mais par activité...

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

    Flo et Éva lors de la première réunion réseau en septembre 2010

    Deuxième conséquence non attendue:

    Au moment où, sur le lieu de la Clémenterie, nous parlions de créer (enfin!) une structure agricole collective, plusieurs personnes dont le projet devait être plus ou moins assumé individuellement, au moins au niveau de la structure juridique, se sont écriéEs qu'elles voulaient, elles aussi, faire partie de la prochaine structure sous forme coopérative (scic ou scop).

    Donc nous voilà là:

    Nous sommes en recherche d'une ou plusieurs structures juridiques coopératives ou associatives basées sur l'horizontalité au niveau des décisions et des salaires et honoraires.

    Les réunions dites "réseau" se poursuivent chaque mois depuis lors et les projets s'étoffent. Certains sont à point, d'autres mijotent encore, d'autres encore sont en maturation.

    Nous avons toujours:Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

    Éva qui anime les jardins de la Carotte Ébouriffée de la Clémenterie. Elle en est salariée et s'apprête à partir en formation d'animation environnement dès l'année scolaire suivante.

     

     

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!Julie (c'est moi qui rédige, autant vous le dire promptement) a fini son contrat d'animatrice du réseau d'entraide. On l'enjoint à se focaliser sur son secteur qui est celui de la traction animale. Elle proposera ses services ainsi que ceux de Damien qui apprend ce dur métier depuis janvier dernier et surtout ceux de Fleur, la belle Comtoise qui fait tout le reste, à qui veut: débardage, travail du sol en entier, transports de matériel et de produits, de personnes aussi pourquoi pas, en carriole.

     

    Twiggy, elle n'a pas bougé d'un pouce dans son projet: du pain, du pain et rien d'autre.

    Mais pas n'importe quel pain: avec de la bonne farine bio, et si possible issue de céréales d'anciennes variétés. Des animations pain et céréales au programme et un peu de petits fruits en confiture et sirop s'il en faut. C'est elle, d'ailleurs, qui a fabriqué les confitures et sirops de fruits rouges que vous pouvez acheter et déguster le mardi et le vendredi sur le marché de Jaujac et sur le stand de la Clémenterie. Elle s'apprête à faire un CAP en 6 mois pour se spécialiser. Elle fait déjà le pain du collectif de la Clèm' avec Damien en formateur.

     

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

     

    Flo est sur les starting blocs.

    C'est elle qui gère le groupement d'achat et s'occupe du Localou (le nouveau inclu). Elle est trop fortiche en contact locaux: d'une sociabilité à toute épreuve et d'une disponibilité hors du commun, Flo avait juste besoin qu'on croit en elle, ce qui fut vite fait, pour engager l'aventure de l'épicerie itinérante qui vous tente! C'est là son projet: apporter aux familles et aux mères débordées, aux célibataires oublieux, leur pitance bio et locale, des oeufs de poules élevées aux pains au lait et sur canapé, des kilos de raisins secs et des tonnes d'amitié.

     

    Isabelle croît et se déploit. Elle qui végétait quasiment dans la contemplation de la croissance de l'Arbre Fruitier, est passé à la vitesse supérieure....Il faut dire que depuis qu'elle se sent épaulée dans le big projet de la Clémenterie (CF arrivée de nouvelles personnes pleines d'enthousiasme et d'énergie créatrice: http://la-clementerie.eklablog.fr), il lui est revenu le désiUne belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!r de filmer, de concocter des documentaires et des émissions radiophoniques et tuti quanti.

    Donc le verger conservatoire est toujours là, en germe et en plantation, et c'est toujours bien elle qui, souvent aidée de Stéphane, le soigne et l'agrandit, l'inclut dans le jardin pédagogique....

    D'ici peu sans, doute l'année prochaine, vous pourrez parcourir ce verger en devenir et déjà magnifique.

     Philippe oscille dans son projet. Après un BPREA au Pradel, son idée fut de mettre en place deuUne belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!x poulaillers: un productif pès de chez lui, à Pont de Labaume, un autre plus vivrier sur le terrain de la Clémenterie. Là-dessus, il s'agissait de mettre en route une parcelle de maraîchage qui complémenterait la production des jardins vivriers et pédagogques de la Clémenterie.

    Au final et pour cette année, il lui a pris une passion dévorante pour les abeilles et il a fait grandir une vingtaine de ruches dont une dizaine crèche à la Clèm' maintenant et augmente ses capacités de production de miel étonnament.

    On ne se plaint pas, vous savez le danger qui nous pèse sur les épaules si nous en venions à perdre nos compagnes butineuses. Et l'apiculture est un métier d'avenir: faire essaimer et "produire" de nouvelles reines et leur cheptel est tout à fait important.

    Une belle Assemblée générale, un beau tout nouveau Localou!

    Quand à Stéphane, il s'apprête à planter deux grandes parcelles de petits fruits rouges afin d'en faire des confiotes et des glaces..enfin de quoi se restaurer grandement. Ce sera pour l'automne probablement.

     


    2 commentaires
  • 22 juin 2011

     

    Procurations de pouvoir : 5

     

    Ordre du jour :

    • Élection du nouveau bureau

    • Élection d'un Conseil d'administration

    • Rapport financier et moral à valider

    • La nouvelle subvention : transmission d'informations à faire et rédaction du budget prévisionnel

    • Location d'un nouveau Localou

     

     

     

    Élection du nouveau bureau

     

    Présidente : Isabelle Mathieu : renouvelée pour une année

    Secrétaire : Twiggy Sarrazin

    Trésorière : Monique Cubizolle

    Vice trésorière : Yvette

    Brieuc Mével démissionne du poste de trésorier.

     

    Élection d'un Conseil d'administration :

     

    Isabelle Mathieu, Florence Gouttebelle, Twiggy Sarrazin, Cathy Lourthioux, Monique Cubizolle, Patricia Picard, Éva Chiche, Julie Watrin, Yvette, Philippe.

    Ce conseil d'administration se réunira régulièrement et gèrera les affaires courantes de l'association, entre autre la nouvelle subvention.

     

    Des groupes de travail se sont formés :

     

    • Communication ( Blogs, communication dans les journaux locaux, publications régulières aux adhérentEs etc.) :

      • Julie Watrin et Cathy Lourthioux

    • Rédaction de publications, lettres, suivi de subvention

      • Twiggy Sarrazin et Isabelle Mathieu

    • Réseau d'entraide, suivi formation

      • Patricia Picard et Julie Watrin

    • Compte-rendus de réunions et suivis

      • Florence Gouttebelle et Éva Chiche

     

    Rapport financier et moral

     

    Le rapport financier a été présenté par le trésorier Brieuc Mével et la vice-trésorière Monique Cubizolle. Il a été approuvé et validé par l'Assemblée.

    Le rapport moral a été présenté par la présidente Isabelle Mathieu, les deux salariées Julie Watrin et Florence Gouttebelle. Il a été également approuvé et validé par l'Assemblée.

     

    La nouvelle subvention :

    Transmission d'informations à faire et rédaction du budget prévisionnel.

     

    Les groupes de travail du Conseil d'Administration nommé ci-dessus vont se retrouver régulièrement pour assurer le suivi de cette nouvelle subvention. Un nouveau fonctionnement budgétaire et de trésorerie sera mis en place et bien expliqué aux membres de l'association. Des lignes budgétaires seront détaillées prochainement.

    Une réunion du nouveau CA aura lieu le 25 juillet prochain pour rédiger le budget prévisionnel.

    En gros, cette nouvelle subvention permettra la location d'un local de l'association, des formations de courtes durées pour les membres du réseau d'entraide, et le développement d'une pépinière d'activité pour les gens qui se cherchent dans leur activité (cf réseau d'entraide)

     

    Location d'un nouveau Localou

     

    A Thuyets, Florence a eu vent d'un petit local qui se libère prochainement. L'Assemblée décide de louer ce local pour y loger le magasin gratuit, le groupement d'achat et les ateliers. La location est de 230€ par mois. Une des lignes budgétaires de la nouvelle subvention prévoyait une telle location.

    Un « corner » sera dédié à la future activité de Florence : l'épicerie itinérante qui vous tente.

    Ce nouveau Localou sera ouvert en tout cas le vendredi matin, au moment du marché de la ville. Nous espérons que ce nouveau Localou verra venir de nouveaux adhérentEs au groupement d'achat. Dans ce sens, un nouveau dépliant sera fait.

    Le Localou sera à aménager dès juillet.

     

    Autres

     

    L'assemblée décide à l'unanimité d'augmenter les cotisations de l'association pour l'année 2011/2012

     

    Simple cotisation : 10€

    Adhésion au groupement d'achat : 15€

    L'adhésion pour pouvoir entrer dans le Localou reste à 2€

     


    votre commentaire
  • salades sauvages

    Samedi 21 mai, Baby est venue nous faire partager sa passion des plantes sauvages comestibles ainsi que ses recettes

     

    salades sauvages

     

    Ortie...à cuire!

     

    salades sauvages

    la mélisse, en sirop ou en salade

     

    salades sauvages

    un beau buisson de sureau à manger en beignets ou en sirop!

    salades sauvages

    Non, non, non...ceci n'est pas mageable: c'est une digitale! mais quand elle n'est pas fleurie, c'est difficile de la reconnaitre...donc attention!

     

    salades sauvages

    La mauve dont les fleurs et les feuilles se mangent crues et dont la racine se cuisine  pour une préparation anti-tussive

     

    salades sauvages

    La bourse à Pasteur se fait photographier...

    salades sauvages

    A la Clèm', nous les connaissons bien pour les manger déjà depuis quelques mois: les nombrils de Vénus

     

    salades sauvages

    Baby nous explique que finalement peu de plantes ne sont pas comestibles

     

    salades sauvages

    Nous étions un peu plus d'une dizaine et sommes toujours en superbe santé depuis lors!

     

    salades sauvages

    Mauve mauritanienne....pas vraiment sauvage mais bien implantée dans nos jardins puisqu'elle y revient d'elle-même d'année en année!

    salades sauvages

    La véronique à fleurs bleues ou blanches est aussi bien connues de nos jardins: elle les couvre en une sote de mousse.

    salades sauvages

     

    L'achillée dont la feuille se mélange aux salades sauvages est surtout fort connue en tisane pour les problèmes liés aux règles.

    salades sauvages

    C'est dans nos jardins au final que nous trouvons le plus de ces plantes magiques, toutes contenant des minéraux et oligo-éléments plus intéressants les uns que les autres

     

    salades sauvages

     

    Uhe constante qui donne de la matière même s'il n'a pas tant de goût que cela: le chénopode. Avec l'amaranthe qui se resème chaque année, ces sont ces deux plantes dont nous allons nous servir toute l'année, en en cueillant toujours la partie tendre, celle du haut.

    salades sauvages

    Au retour de la ballade, nous nous sommes mis à faire tremper les plantes dans de l'eau et un peu de vinaigre, puis à les découper en tout petit morceau: certaines d'entre elles sont un peu amères (comme l'alliaire ou le plantin lancéolé) et ce traitement les rend plus agréable à manger.

    salades sauvages

     

    On y aura ajouté de l'huile et du sel. Pas besoin de sauce salade: cette salade-là est très gouteuse ainsi!

    On n'oubliera pas d'y rajouter un peu de menthe, et quelques autres plantes comme l'arroche si elle pouse dans vos jardins.

    salades sauvages

     

    Baby nous cuisine certaines plantes pour nous faire goûter cette façon de faire qui révèle aussi d'autres saveurs et permettent de remplacer les épinards par exemple.

    salades sauvages

     

    salades sauvages

    Amaranthe cuite à l'eau; une douceur!

    salades sauvages

    Un résultat étonnant et détonnant de vitamine: plus besoin de se bourrer de protéines: cette salsade nous a bien rassasié et bien amusée!


    votre commentaire
  • Ce samedi 18 juin,
    Babie nous invite à fabriquer avec elle des élixirs floraux.

    Venez donc à la Clémenterie, 3km après la Souche sur la route du col de la croix de Bauzon à 14h, pas plus tard et cela durera jusqu'à 17h...
    nous n'aimerions pas rater la fête de la musique de Jaujac qui s'ensuivra!

    Babie nous signale qu'il nous faudra être lavéEs à l'eau au moins et l'esprit frais et ouvert car la solarisation qui se fera cet après-midi là requiert un petit peu de préparation.


    A tout bientôt!

     


    votre commentaire
  • Avis à la population! 

    L'assemblée générale de l'association
    Du Pain et des Roses aura lieu,
    c'est décidé fermement et rien ne saurait nous faire déroger
    le mercredi 22 juin à 18h au Mazel,
    chez Brieuc Mével, 3km après la sortie de La Souche,
    sur la route de St Louis.
    Nous y serons pour dire et entendre le rapport moral,
    le rapport financier,
    Donner les orientations de la prochaine année
    Elire un Conseil d'administration représentatif
    des très différentes activités de l'association

    Puis nous mangerons et boirons les merveilleuses petites choses
    que nous y aurons amené!
    Et si nous sommes encore frais et fraîches après tout cela,
     nous danserons jusqu'au petit matin!
    Veuillez nous indiquer votre présence ou non à l'Assemblée,

     A tout bientôt!!!!

     

     


    votre commentaire